top of page

Ne pleure pas ma fille

 

Tu as huit ans et tu viens de tomber. 

            Blottis toi dans mes bras, viens que je te console.  

                   Deux ou trois caresses, un bisou guérisseur,

                          et te voilà partie vers de nouveaux bonheurs.

 

 

Tu as 15 ans et les autres sont injustes.

           Serre toi contre moi, c'est la vie qui fait mal.

                  un souffle sur tes peurs, un sur tes qualités, 

                            et te voilà partie vers d'autres amitiés

 

 

        Mais quand tu as vingt trois ans

                         et que les larmes inondent tes yeux ...

 

Ne pleure pas ma fille,     ne te regarde pas vivre,

plonge dans l’existence     et éclate de rire.

La vie n’est qu’un théâtre    où chacun joue son rôle,

On joue la comédie       ça se doit d’être drôle.

 

Le rire c’est le respect suprême de la vie.

C’est la forme sublimée de tous nos p’tits malheurs.

C’est ce qui nous éclaire    et puis qui assouvit

Ce très profond désir      qu’elle ne soit que splendeur.

 

 

Chaque fois que tu ris     que ta vie est légère

Que tout autour de toi    plus rien ne t’exaspère.

Chaque fois que du malheur    tu vois les bons côtés,

Tu t’offres plus de chance    de pouvoir résister.

 

Résister aux personnes    qui sont tristes à pleurer,

A ceux qui déprécient    la beauté de ton être

Qui veulent à tout prix    t’empêcher de permettre

que tu vives ta vie     comme tu l’as décidé.

 

 

Personne dans ce monde    ne peut juger ton être

Car ta vie t’appartient    au delà des paraîtres.

Ne te laisse pas faire,   affirme ta volonté

Et même si tu te trompes,     traite toi avec bonté

 

Fais donc que chaque erreur     te rapproche de toi

Pour que tu te comprennes  que tu ne te juges pas.

Fais donc de cette erreur    un tout petit chemin

Que tu montes pas à pas       pour t’accepter enfin.

 

 

Avec toi tout le temps    ne sois pas trop sévère

car si on veut être parfait     la vie est un calvaire.

Aime toi aussi grand       que tu aimes les gens

Pardonne tes erreurs      et en t’encourageant,

 

Tu comprendras bien mieux        la beauté des sourires,

Tu relativiseras    chacune de tes actions

Et en cherchant l’absurde      dans chaque situation

C’est toi qui décideras     d’en éclater de rire.

 

 

Ne pleure pas ma fille,     ne te regarde pas vivre,

plonge dans l’existence     et éclate de rire.

La vie n’est qu’un théâtre    où chacun joue son rôle.

On joue la comédie       ça se doit d’être drôle.

 

Ne pleure pas ma fille,   les larmes dans tes yeux

Arrachent à mon âme    des sanglots silencieux.

Quand je ne sais même plus     comment te consoler

Je me sens loin de toi     et j’en suis accablé.

 

Ne pleure pas ma fille,   les larmes dans tes yeux

Arrachent à mon âme    des sanglots silencieux.

Quand je ne sais même plus     comment te consoler

Je me sens loin de toi     et j’en suis bouleversé.

Ne pleure pas ma fillePatrick burgués
00:00
bottom of page